Landivisiau

Le traintrain quotidien, c’est terminé à Landivisiau


En avril dernier, la gare de Landivisiau (Finistère), construite dans les années 1870, avait été démolie pour laisser place à un projet « moderne » et surtout automatique et sans guichet. Quand on veut déshumaniser le monde, on commence par la destruction du patrimoine c’est bien connu.


Cette semaine, c’est au tour de « l’Hôtel de la Gare » de dire adieu à la ville qui l’avait vu naître, toujours dans ces mêmes années 1870. 150 ans de bons et loyaux services sont partis en poussière. Mais ces deux édifices ne dataient « que » du XIXe, donc, ni la municipalité, ni la SNCF n’ont eu la moindre compassion pour eux.

On se consolera en pensant que l’hôtel se sentait bien seul depuis avril dernier et qu’il n’avait plus lieu d’exister sans sa gare.




Lire l’article du
Télégramme ici.

Crédits photographiques : Le Télégramme